La transition d’employé à gestionnaire – Le top 3 des «good to knows»

Vous venez tout juste de faire le grand saut. On vient tout juste de vous confier un nouveau rôle dans votre organisation: celui de gestionnaire.

La promotion que vous attendiez depuis un long moment! Plusieurs sentiments se bousculent probablement en vous : excitation, fierté, panique et angoisse. Rassurez-vous, c’est tout à fait normal! Vous serez chef d’équipe, superviseur, lead, directeur ? Peu importe le nom que porte ce nouveau poste, ce monde de la gestion que vous vous apprêtez à découvrir ne pourra pas vous laisser indifférent.

 

1. Ce nouveau rôle nécessite une évolution de la pensée

Votre rôle en tant que gestionnaire amènera son lot de nouvelles responsabilités et une grande partie d’entre elles incomberont à la gestion des employés. Habituellement reconnu pour votre expertise technique dans votre domaine, vous devrez à présent faire place à des tâches davantage centrées sur la gestion afin d’assurer le développement de vos employés, diriger les opérations et représenter l’organisation.

C’est un véritable processus d’évolution de la pensée que vous entamerez à travers l’appropriation de vos nouvelles fonctions et ce dernier nécessite une période d’ajustement. Auparavant responsable de vos propres tâches au sein de votre équipe, vous aurez maintenant à développer une vision beaucoup plus globale de la dynamique de votre équipe afin de pouvoir la supporter adéquatement au quotidien. Vision globale? Avoir une vision globale implique maintenant de voir votre équipe comme étant une des composantes de quelque chose d’encore bien plus grand. C’est votre responsabilité d’analyser la manière dont votre équipe s’insère dans l’écosystème organisationnel et comprendre comment vous pouvez faire pour contribuer à la mission de l’organisation à travers les activités de votre équipe ou de votre département.

Vous ne saurez probablement pas où donner de la tête au début. Vous aurez aussi probablement le réflexe de vous affairer à des tâches techniques parce que c’est ce qui vous donne l’impression d’être utile à l’équipe. Je vous conseille toutefois de prendre un pas de recul et de vous donner la chance de réorganiser votre quotidien en prenant le temps de mieux identifier les actions à poser en lien avec vos nouvelles responsabilités.

 

2. Entourez-vous bien !

La transition d’employé à gestionnaire a tout pour vous faire perdre vos repères, mais savoir se tourner vers les bonnes personnes vous aidera à mieux naviguer à travers votre quotidien.

Pour commencer, je vous suggère de prendre rendez-vous avec votre supérieur immédiat afin de bien définir quels sont ses attentes et ses besoins envers vous, d’une part pour circonscrire votre rôle dans l’organisation, mais aussi pour établir un point de départ pour la relation de collaboration que vous vous apprêtez à développer.

Par la suite, vous entourer de gestionnaires qui exercent des fonctions similaires aux vôtres s’avèrera fort avantageux. Tout d’abord, parce que certains sujets de discussion que vous aviez auparavant avec vos collègues concernant le travail ne pourront plus prendre la même forme maintenant que vous êtes leur supérieur hiérarchique. En second lieu, parce qu’échanger avec des gens qui comprennent véritablement votre nouvelle réalité sera d’une grande richesse pour vous ainsi qu’un support indispensable.

Sélectionnez une ou deux personnes avec qui vous aimeriez briser la glace et lancez-vous ! Allez cogner à leur porte pour leur demander conseil sur un enjeu spécifique que vous vivez, abordez-les à la machine à café ou assoyez-vous avec eux pour le repas. Cela vous demandera certainement de sortir de votre zone de confort, mais croyez-moi, ça vaut la peine !

 

3. Le développement de vos habiletés de gestion doit faire partie de vos priorités

Que vous soyez nouvellement gestionnaire ou gestionnaire aguerri, vous serez constamment en train d’en apprendre plus et de peaufiner ce rôle que vous jouez au sein de votre organisation. La gestion n’est pas une science exacte, mais son exercice repose sur l’habileté d’une personne à développer ses réflexes afin de pouvoir faire face à toute sorte de situations.

Soyez curieux et investissez-vous pleinement dans votre développement. Laissez-vous tenter par des livres, des articles ou des blogues traitant de divers sujets entourant la gestion (voir notre article «Coup de cœur FP ~ Lectures estivales pour des idées lecture). Inscrivez-vous dans différentes formations qui pourraient être offertes dans votre entreprise ou encore dans votre région afin de parfaire vos connaissances. Participez à des groupes d’échange ou de perfectionnement afin d’élargir votre réseau et apprendre à l’aide d’exemple concret du vécu d’autres personnes. Des habiletés de gestion ne s’acquièrent pas du jour au lendemain, mais à travers la discipline et l’ouverture que vous aurez à chercher à constamment vous améliorer.

Au plaisir de pouvoir faire la différence pour votre organisation !

Heidi Turcotte, B.A.A., M. Sc.